COVID-19 : une tournure intéressante pour les influenceurs d’Instagram !


Rédigé le par Julien LAFALLARA

Ce confinement apporte une nouvelle tournure aux influenceurs d’Instagram. Si avant, leurs abonnés étaient habitués à voir des photos bien posées, toutes pomponnées, avec des tenues chiques et qui font rêver le public, actuellement ce n’est plus le cas. Apparemment, la pandémie du COVID-19 n’affecte pas uniquement la santé ! Nous assistons réellement à une mutation profonde de la société. Ce virus est en train d’apporter un changement radical à tous les niveaux, et le monde des réseaux sociaux n’en fait pas exception.

Un changement souhaité?

Forcément non. Personne ne souhaite rester chez soi, à n’avoir rien à faire, d’autant plus pour ces influenceurs. Cette pandémie affecte considérablement leur business puisque la plupart des marques ont dû mettre fin à leurs contrats, ou du moins suspendre ceux-ci.

« Comme pour n’importe qui d’autre, mon business a été durement touché » affirme la blogueuse Katie Sands. Par ailleurs, cette dernière confie à The Verger que certains de ses contrats obligent l’influenceuse à prendre des photos de rue – ce qui n’est pas faisable dû aux mesures de quarantaine. Aussi son revenu s’en trouvera fortement impacté.

De plus, pourquoi se mettre sur son trente-et-un alors que l’on n’est invité à aucun évènement et qu’on doit impérativement rester à la maison ? D’habitude, les abonnés sont habitués à délecter les magnifiques photos des influenceurs lorsque ceux-ci sont conviés à des cérémonies, à des fêtes ou à des évènements chics quelconques. Mais puisqu’ actuellement, tout est fermé, que tous les shows sont annulés et que les marques suspendent leurs activités, les influenceurs sont bel et bien obligés de s’y résigner et de s’adapter à la réalité actuelle.

En outre, la distanciation sociale fait que ces influenceurs n’ont plus la possibilité d’effectuer des shootings avec des photographes professionnels. Par conséquent, qui se chargera de les prendre en photo ? Leur conjoint ou leurs tiers ? Là non plus, ils n’ont pas vraiment le choix.

Ce que les influenceurs font pour adapter leurs contenus au confinement

Nous l’aurons tous sûrement constaté, les contenus publiés dans Instagram ne sont plus les mêmes qu’avant. Les posts sont pour la plupart relatifs à la pandémie et au confinement. C’est la préoccupation de tous. La plateforme n’est plus remplie de contenus sponsorisés comme il l’a été avant. Tout le monde semble réaliser qu’on se trouve dans une situation critique de crise et de panique générale. Les influenceurs en sont bien conscients.

·      Des tenues moins stylées… voire pas du tout

De très nombreux influenceurs publient de plus en plus des photos d’eux dans un style vestimentaire banal. Ils ne semblent plus autant se préoccuper de leur image ou de leur posture. La starlette Selena Gomez, par exemple, n’hésite pas à publier des photos d’elle en pyjama en train de cuisiner.

 

  

Instagram Selena Gomez

 


L’attitude d’Elizabeth Savetsky durant ce confinement a aussi fait le grand étonnement du public. Cette influenceuse new-yorkaise est connue pour les tenues raffinées qu’elle porte dans chacune de ses photos et la grande élégance dont elle fait toujours montre. Mais curieusement, elle ne porte plus la même attention à son apparence. Elle n’est plus aussi maquillée qu’avant, elle adopte une coiffure banale et des vêtements simples.

 

 Instagram Confinement 


Charlotte Bickley en fait autant. Récemment, elle a sollicité l’opinion de ses followers dans une de ses publications. L’instagrammer leur demandait s’il serait correct de continuer à publier des contenus sponsorisés durant la pandémie du COVID-19. Cela ne semblait pas poser de grands problèmes à son public. Mais elle affirmait elle-même « Je trouve ça un peu bizarre de faire des choses superficielles dorénavant. »

 

chbickley Instagram 

 

 


·      Des contenus plus naturels et créatifs

Les influenceurs sont conscients de leur enjeu dans la plateforme, d’autant plus durant cette pandémie. « Cela va nous forcer à être créatives » déclare Elizabeth Savetsky.Chaque influenceur cherche dorénavant à inonder Instagram de posts plus originaux, moins clichés et plus instructifs.

L’objectif, en effet, n’est plus de séduire ses abonnés avec de belles photos ou des vêtements de marque. Désormais, l’intérêt des Instagrammers est tout autre.

C’est pourquoi, cette plateforme est actuellement envahie par de nombreux partages aussi enrichissants les uns que les autres. Les influenceurs en sont les premiers sur la liste ! Ces derniers garnissent Instagram de propositions de recettes faites maison, des suggestions de jeux de société à faire en famille, des coachings sportifs, des conseils en bien-être, des idées pour bien passer le confinement, etc.

Les influenceurs sont tous appelés à revoir leurs priorités, à changer leurs habitudes quotidiennes sur Instagram et à repenser les contenus qu’ils publient.  

Lili Barbery, par exemple, profite de ce confinement pour donner un cours de méditation gratuit à ses abonnés. Son objectif est d’accompagner chacun de ses followers afin que ceux-ci puissent passer cette période critique avec un maximum de sérénité.

  

Live Instagram Confinement 

 

Finalement, ce confinement est-il un bon point pour les Instagrammers ?

Malgré les nombreux inconvénients qu’il présente, le confinement pourrait constituer un avantage pour Instagram, pour les utilisateurs et surtout pour les influenceurs. En effet, grâce à la distanciation sociale, ces derniers ont le temps de se recentrer sur eux-mêmes. Ils deviennent plus vrais, plus authentiques et moins superficiels.

En effet, avant d’être des stars, des modèles et des influenceurs, ces personnes ont aussi une famille, une vie personnelle comme tous les autres. Malheureusement, c’est un fait que l’on a tendance à oublier. Les influenceurs eux-mêmes ont commencé à plonger dans une routine tellement superficielle.

Elizabeth Savetsky reconnaît notamment que durant les sept années où elle a publié sur Instagram, elle se réjouit en quelque sorte de la situation actuelle. Le confinement force l’instagrammer à sortir de la superficialité dans laquelle elle risquait de sombrer. Elle s’efforce désormais de chercher quelque chose de plus authentique, et pour ce faire, d’être elle-même d’abord authentique.

Katie Sands affirme elle-aussi avoir tiré profit de cette pandémie. Apparemment, le coronavirus lui a permis d’apporter un regard nouveau sur son activité de blogueuse. « Je pense que [mon activité de blogueuse] en ressortira plus forte que jamais. […] Je me tourne vers des créateurs que je suis pour différentes inspirations : des recettes de cuisine, des entraînements sportifs, des tenues faites maison, des conseils beauté. » Malgré que COVID-19 ait généré des impacts désagréables au niveau sanitaire, financier et moral, il nous a quand même apporté quelque chose d’assez positif.

Les influenceurs entretiennent désormais plus d’intimité avec le public

Les liens qui se tissent entre ces instagrammers et leur audience s’en trouvent plus affermis et consolidés. Les influenceurs dévoilent à leurs abonnés de nombreuses facettes d’eux-mêmes jusque-là non connues par le public.

Le meilleur exemple est encore celui d’Elizabeth Savetsky lorsque celle-ci a posté une vidéo d’elle en train de chanter la chanson d’Adele « To make you feel my love ». L’influenceuse a épaté son audience et son talent de chanteuse a surpris plus d’un. Cette vidéo a clairement suscité plus de familiarité entre elle et ses followers.

 

 

 Elizabeth Savetsky Photo Instagram

 

 

 

Charlotte Bickley s’est permise elle-aussi de publier des vidéos d’elle en train de danser avec son père. Par ailleurs, l’influenceuse organise tous les jeudis un direct sur sa page avec son thérapeute. Son objectif est d’aider ses abonnés à dépasser le stress, la peur et l’anxiété à cause du COVID-19. Récemment, elle vient de publier une autre vidéo d’elle dans une cuisine. Celle-ci semblait avoir été enregistrée via son téléphone qui était apparemment appuyé sur quelque chose.

Cela change de ses posts habituels où elle est toujours habillée d’une manière chique, accompagnée de ses amis lors de ces fêtes où elle était conviée ; leurs photos étant prises par des photographes professionnels. Le confinement a provoqué chez ces influenceurs une certaine rupture avec leurs anciennes habitudes et a fait émerger une volonté de changer et d’instaurer un climat nouveau, plus chaleureux, plus naturel dans la plateforme.

Une pratique qui risque de durer longtemps ?

S’agit-il uniquement d’une pratique éphémère ? Ou risque-t-elle de perdurer ? Il serait peut-être dommage pour les abonnés si cette phase venait à prendre fin. Ils n’auront eu qu’un bref aperçu de l’authenticité de leurs influenceurs préférés.

Selon l’estimation de The Verge dans un article qu’ils ont publié le 23 mars, « Le compte [Instagram] des influenceuses de mode ne sera plus le même après la fin de la pandémie. »

Chaque utilisateur d’Instagram a peut-être finalement pris plaisir et réalisé l’importance de l’authenticité dans cette plateforme.  Elizabeth Savetsky, par exemple, affirme que cette période est décisive. Selon l’instagrammer : « cela va changer l’industrie pour le mieux, la rendre moins organisée et la rendre plus basée sur les relations entre l’influenceur et le suiveur ».

Nous pourrions en espérer que ce changement se pérennisera et que les influenceurs sortiront de ce cercle vicieux de la superficialité grâce à ce confinement.

En bref, la distanciation sociale n’est certes pas vécue sans heurt par tout le monde. Le COVID-19 a bel et bien provoqué de nombreuses répercussions négatives dans tous les niveaux. Cependant, nous ne pouvons ignorer le nouveau tournant que prennent les réseaux sociaux, dont Instagram, grâce à cette période critique de l’espèce humaine. Authenticité, créativité, convivialité et intimité avec le public sont autant d’aspects positifs que ce confinement nous apporte, alors autant s’en réjouir.  

On observe un changement de comportement également chez les utilisateurs lambdas, ils ont tendances à passer plus de temps sur les réseaux sociaux. En effet, beaucoup d'entre eux profite de ce confinement pour développer leur compte Instagram. Certain ajoute beaucoup de contenu sur leur compte afin d'essayer d'augmenter l'engagement de leur communauté, d'autres cependant préfère une méthode plus rapide qui consiste à acheter des abonnés Instagram.

 

 

 

 

 


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés